Carnet de voyage
       

Sur les pas d'Hemingway (Kenya - Tanzanie 2004)

Commentaires (0)

Livre conseillé

 

Ce safari au Kenya et en Tanzanie de 2 semaines nous a permis de visiter de nombreuses régions de ces 2 pays. La vallée de rift et ses lacs, les hauts plateaux, le lac Victoria, les grands parcs animaliers et la côte.

 

 

Le 29 septembre

Nous atterrissons à Nairobi à 5h30 heure locale. Après avoir rencontré notre guide Patrick et le chauffeur Simba, nous embarquons à bord du camion qui nous transportera durant notre périple. Nous partons vers le centre ville prendre le petit déjeuner. Nous nous retrouvons dans un embouteillage monstre provoqué par un accident, nous devons franchir le terre-plein central pour nous en sortir.

Nous partons ensuite en direction du lac Naïvasha où se trouve notre premier camping. Il est situé en bordure du lac entouré de papyrus géants. Dans l'après-midi, nous visitons à pied une petite réserve où nous observons les premiers mammifères (zèbres, girafes, gazelles de Thomson, impalas, bubales, dik-diks). Nous continuons vers un ancien cratère volcanique rempli par un lac où se trouvent de nombreux flamants roses. Sur le chemins les singes vervets s'amusent et nous observons les magnifiques colobes guéréza dans les arbres.

 

 

Le 30 septembre

Nous quittons le lac Naïvasha en traversant les immenses serres qui produisent de nombreuses fleurs et partons vers les hauts plateaux. En route, nous nous arrêtons au lac Elmen-Taita qui accueille de nombreux oiseaux (flamants, bécasseaux, avocettes, chevaliers...). Nous continuons et grimpons sur les hauts plateaux. Le paysage est de plus en plus vert. Ici, la terre est généreuse et on cultive notamment le maïs.

Puis, nous arrivons dans la zone des plantations de thé. Nous nous arrêtons pour voir les ouvriers qui en cueillent les feuilles. Ce sont principalement des hommes, ils sont logés dans de petites maisons à proximité des plantations. Nous arrivons à Kericho, la capitale du thé au Kenya. Il pleut, comme souvent dans cette région. Heureusement, ce soir nous dormons à l'hôtel. Il s'agit du Tea hôtel (évidemment !!), une belle bâtisse de style colonial située dans un magnifique jardin. Nous goûtons au thé local qui s'avère excellent.

 

 

Le 1er octobre

Nous quittons les hauts plateaux et faisons route vers le sud. Nous nous arrêtons à Kisii pour rendre visite aux tailleurs de pierre à savon. Cette pierre blanche, de son vrai nom la stéatite, très tendre, autorise une taille aisée. Elle est très douce au toucher et laisse des dépôts de poudre blanche très fine et glissante, d'où son nom. Les tailleurs l'extraient de la mine toute proche, la débitent à la scie, la taillent à l'aide d'outils simples, puis la polissent et éventuellement la colorent avec du cirage.

Nous reprenons la route et arrivons à la frontière avec la Tanzanie. Le passage nous prend près d'une heure. Certains avaient déjà obtenu le visa en France. Pour les autres, les discussions sur le prix à payer furent longues et difficiles. Je conseille donc fortement d'avoir le visa avant le départ, cela permet de gagner du temps et de l'argent !! Nous sommes maintenant en Tanzanie, les villages semblent plus pauvres et ne sont constitués que de cases traditionnelles. Nous arrivons à Musoma au bord du lac Victoria. Notre camping est sur la plage face à cette immense mer intérieure.

 

 

Le 2 octobre

Nous partons sur le lac en bateau. Les oiseaux y sont nombreux (pélicans, grues, cigognes à bec ouvert, ibis, cormorans, hérons, aigrettes, aigles-pêcheurs, martins-pêcheurs...). Nous observons également des varans sur les rochers qui émergent. De nombreux pêcheurs vivent sur les bords du lac et nous nous arrêtons pour visiter un de leurs villages.

 

 

Nous sommes accueillis pour une nuée d'enfants qui nous accompagnent durant toute la balade. L'après-midi est libre, je la passe à observer les multitudes d'oiseaux qui on trouvé refuge dans une anse du lac. Nous nous faisons rappeler à l'ordre car nous passons près d'un poste militaire avec nos appareils photos et camescopes. Il est ici interdit de filmer ou photographier les bâtiments officiels. Nous passons la nuit dans le même camping que la veille.

 

 

Le 3 octobre

Nous quittons le lac et faisons route vers le parc du Serengeti. Nous empruntons les pistes de latérite rouge et passons dans la réserve de Grumeti où nous observons des gnous et des zèbres ainsi que des autruches. En approchant du Serengeti, nous voyons des éléphants, phacochères et babouins. Nous campons aux abords du parc dans un endroit très sauvage. Les animaux sont proches, nous les entendons mais ne pouvons les voir. La nuit tombée, des centaines d'yeux s'illuminent dans les faisceaux de nos lampes.

 

 

Le 4 octobre

Nous passons toute la journée dans le parc du Serengeti. Nous nous arrêtons près d'une mare où barbotent des dizaines d'hippopotames. Sur la berge, un crocodiles reste immobile, la gueule ouverte. Puis nous voyons nos premiers lions. C'est une femelle qui porte un collier émetteur accompagnée de 3 jeunes.

 

 

Les herbivores sont nombreux, buffles, élands du Cap, cobes à croissant, damalisques, gazelles de Grant, impalas, zèbres. Nous nous installons et déjeunons au camping et repartons en 'Game Drive' l'après-midi. Tous les touristes se sont donnés rendez-vous près d'un arbre où dort un léopard, celui-ci restera allongé sur sa branche tout le temps. Nous continuons et observons de grands troupeaux de gnous et zèbres en migration. Plus loin, un guépard est surveillé par un troupeau de zèbres, mais il ne se décide pas à les attaquer.

 

Nous faisons une pause en fin d'après-midi sur une petite colline d'où nous pouvons admirer l'immensité des plaines du Serengeti. Le soir, notre guide propose à ceux qui le souhaitent de passer la nuit à la belle étoile sur le toit du camion. Nous y sommes hors d'atteinte des prédateurs et pouvons observer ce qui se passe durant la nuit. Et nous ne sommes pas déçus car, attirée par les restes du repas, une hyène tachetée vient se balader entre les tentes. Quelques chacals à chabraque sont également de la partie.

 

 

Le 5 octobre

Nous quittons le Serengeti et faisons route vers le parc du Ngorongoro. Nous traversons une plaine très sèche mais néanmoins habitée par quelques massaï. Nous montons vers le cratère (à plus de 2500 m d'altitude) et quittons notre camion et nous répartissons dans des 4x4, seuls véhicules habilités à pénétrer dans le cratère.

 

 

En descendant, une buse augure se pose juste devant notre véhicule. Dans ce qui reste d'un lac, nous notons des flamants nains surveillés par des hyènes tachetées et des chacals. Des phacochères tentent de trouver leur nourriture dans le sol aride.

 

Plus loin, un groupe de lions s'affairent autour d'une proie (cachée dans les herbes) et viennent s'y nourrir à tour de rôle. D'abord le mâle puis plusieurs femelles dont une vient se mettre à l'ombre sous un véhicule. Plus loin, les chacals et vautours attendent leur tour. Ensuite nous avons la chance de voir passer un rhinocéros noir tout près de nous. Partout, les herbivores (gazelles, zèbres, gnous) pâturent.

 

Les outardes kori sont nombreuses. Nous déjeunons au bord d'une mare occupée par quelques hippopotames et survolés par les milans noirs qui aimeraient bien se joindre à notre repas et n'hésitent pas à piquer vers nous dès que nous sommes à découvert. Nous faisons un dernier tour dans le cratère où de jeunes lionceaux passent juste derrière notre véhicule puis dans une petite forêt où nous observons de nombreux singes vervet puis remontons vers la sortie. Nous reprenons le camion et partons à Mto Wa Mbu où nous passons la nuit en lodge.

 

 

Le 6 octobre

Nous passons la matinée dans le village de Mto Wa Mbu et déjeunons chez l'habitant. Nous reprenons la route vers Arusha. Nous faisons une petite balade en ville et goûtons aux crèmes glacées locales, pas terrible !!! Nous nous installons et passons la nuit au Naaz Hotel.

 

 

Le 7 octobre

Nous passons la matinée à Arusha, visitons le "musée" de l'héritage culturel qui est en fait un grand magasin où l'on trouve tout l'artisanat africain. Nous reprenons la route vers le Kenya en contournant le massif du Kilimandjaro, le passage de la frontière est plus rapide et nous installons nos tentes à Namanga.

 

 

Le 8 octobre

Nous entrons dans le parc d'Amboseli. La cadre, au pied du Kilimandjaro, est magnifique. Tous les animaux se sont donnés rendez-vous dans les rares marécages qui subsistent en cette fin de saison sèche. Nous observons de nouveaux lions, des élands, des buffles et hippopotames, un cobe redunca, plus les 'classiques' (éléphants, gnous, zèbres, babouins, vervets, girafes, gazelles et impalas).

 

L'après-midi, nous allons visiter un village Massaï, nous sommes accueillis par des chants et des danses. On nous montre la façon dont les anciens faisaient le feu en frottant des branches de bois pour allumer de la bouse de vache séchée. Nous visitons une habitation. Plus tard, nous repartons dans le parc et d'autres zones marécageuses dans lesquelles les éléphants sont enfoncés jusqu'au dessus du ventre. Nous montons assister au coucher du soleil du haut d'une colline alors que les hippopotames sortent de l'eau pour aller se nourrir. Nous observons également plusieurs éléphants traverser un bras d'eau en se servant de leur trompe comme un tuba. Nous passons la nuit sous la tente.

 

 

Le 9 octobre

Nous reprenons la route, le kilimandjaro au petit matin est magnifique. Nous nous dirigeons vers le parc de Tsavo West. Ici, le paysage montre des traces d'activité volcanique récente. Nous faisons une pause sur une coulée de lave encore noire et sur laquelle la végétation commence à repousser. Dans ce parc, les mammifères sont assez difficiles à observer car la végétation est constituée d'arbres et de buissons assez touffus. Cependant, nous avons vu un couple de lions, de nombreux dik-diks, un couple de petits koudous, des girafes. Nous avons également fait une balade à Mzima Springs. Les sources a créé plusieurs bassins qui sont infestés de crocodiles. De nombreux singes vervets évoluent dans les arbres au dessus de nos têtes. Nous passons la nuit sous la tente.

 

 

Le 10 octobre

Nous quittons Tsavo et les grands parcs pour nous diriger vers l'océan indien. Nous passons à Mombasa pour déjeuner et nous promener sur le bord de l'océan. Puis, nous continuons vers le sud et nous arrêtons pour camper à Tiwi Beach sur une plage bordée de cocotiers au bord d'un lagon. Il fait très chaud et le bain dans l'océan est très apprécié.

 

 

 

 

Le 11 octobre

Nous passons la journée à Tiwi beach et avons quartier libre. J'en profite pour faire une longue balade sur la plage et observer les oiseaux qui s'y trouvent (bécasseaux, chevaliers, gravelots, goélands, aigrettes...). Nous passons la nuit sous la tente et dans la chaleur.

 

 

 

Le 12 octobre

.

Nous retournons à Mombasa et faisons un tour dans la ville sous une chaleur écrasante. Nous commençons par Fort Jésus, une ouvrage bâti par les portugais au XVIème siècle. Puis, nous partons en ville, passons à côté de la plus ancienne mosquée, puis du temple hindou. Nous terminons par une visite du marché. Nous nous installons enfin au Reef Hôtel et profitons de sa piscine avant notre dernière nuit en Afrique.

 

 

 

Liste complète des mammifères observés